ED441
Présentation  Équipes  LAMOP / UMR 8589 - Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris  Histoire des techniques et des arts  
Histoire de techniques et des arts
mise à jour : 25/08/2010
 

Histoire et archéologie des techniques et des arts


Responsable : Éric Rieth

 

Membres de l'ED 441 Histoire de l'art : Quitterie Cazes et Florence Journot



« Milieu, matériaux, mise en œuvre : histoire et archéologie des techniques ; histoire des arts »

Les thèmes traités concernent la dimension matérielle du monde médiéval. Techniques de fabrication et de construction, moyens de transport par eau étudiés par l’archéologie nautique, histoire des arts sont compris comme mettant en œuvre des matériaux prélevés sur le milieu et transportés jusqu’à l’atelier ou le chantier.
 

Pierre, bois, terre cuite architecturale, métaux ferreux et non ferreux, mines, carrières, ateliers de céramiques, édifices ruraux, urbains, navires de mer, bateaux de navigation intérieure, quais, moulins, pêcheries… : tels sont quelques-uns des sujets d’étude pris en compte dans les différents programmes. Dans ce cadre, une attention particulière est accordée à la détermination des chaînes opératoires, aux processus de commande, aux savoirs et savoirs faire, à leurs modalités d’acquisition, de mémorisation, de transmission, aux modes de fonctionnement. Compte tenu du poids des milieux naturels dans l’étude de certains matériaux ainsi que dans celle des moyens de transport, notamment des transports par eau et de leur fonctionnement, une part des recherches est orientée vers l’histoire et l’archéologie des paysages et des territoires agraires et fluviaux.

Ces différents programmes regroupent au sein de plusieurs équipes, des historiens, des archéologues et des historiens de l’art issus principalement du CNRS, de l’université, du ministère de la Culture (sous-direction de l’Archéologie) et de l’Inrap auxquels sont associés des membres issus du milieu associatif. Cette large mixité des origines constitue l’une des originalités de ces chercheurs qui partagent le même choix de faire appel à des sources multiples. Sources écrites, archéologiques, iconographiques, mais aussi ethnographiques et expérimentales sont ainsi sollicitées et, en fonction des champs de recherche de chaque équipe, plus ou moins privilégiées, mais toujours inscrites dans une même perspective d’interdisciplinarité.

 S’agissant des sources archéologiques, elles consistent en prospections et fouilles conduites par les chercheurs du LAMOP, tant sur que sous terre d’une part, et sous l’eau (rivière, lac, mer) d’autre part. Si le principal territoire d’étude reste celui de la France, d’autres terrains de recherche sont également pris en compte tant en Europe qu’au-delà de l’espace européen et se traduisent, fréquemment, par la mise en place de programmes internationaux de recherche.

 Par ailleurs, une approche technique comparative est également privilégiée conduisant, en toute cohérence historique, à inscrire les recherches dans un « long Moyen Age », aussi bien en amont qu’en aval.

 Cette « histoire et archéologie des techniques ; histoire des arts » telle qu’elle est développée entretient, en outre, des relations transversales avec plusieurs autres programmes du LAMOP, tout particulièrement ceux touchant le domaine de l’économie médiévale.

 Au regard du rôle important accordé à l’archéologie des techniques dans les programmes et de l’expérience accumulée dans les différents domaines, l’expertise scientifique des chercheurs du LAMOP est fréquemment sollicitée au niveau national et international auprès d’organismes d’étude et de gestion du patrimoine archéologique.

 Les doctorants de l’équipe sont depuis toujours répartis entre les trois écoles doctorales d’histoire, d’histoire de l’art et d’archéologie.
 

 
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1