ED441
Membres  Docteurs  
Soutenance de thèse / Catherine Roudé
mise à jour : 11/12/2015
 

L'ED 441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de la these de Madame Catherine Roudé, préparée sous la direction de Madame Sylvie Lindeperg

Des collectifs de cinéma militant dans la France de l’après 1968
Micro-histoire de Slon et Iskra (1967-1988)

8 décembre 2015 – Salle Duroselle (Sorbonne, galerie Dumas) à 15h



Jury
Mme Sylvie LINDEPERG, professeure, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directrice de thèse
M. Jean-Pierre ESQUENAZI, professeur, Université de Lyon 3
M. Nicolas HATZFELD, professeur, Université d’Evry Val d’Essonne
Mme Caroline MOINE, maîtresse de conférences, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines
M. François THOMAS, professeur, Université Paris 3    

Résumé
Par le biais de deux groupes de production issus de la même base, Slon (1968-1973) et Iskra qui lui succède, cette thèse interroge les modalités d’intervention politique d’une partie des acteurs du champ cinématographique français, de la fin des années 1960 à la fin des années 1980. Ce travail s’attache à la notion de collectif de cinéma militant, telle que forgée au cours de la période au prisme de la production, de la réalisation et de la circulation des oeuvres issues de ce contexte. La formation du collectif militant passe d’abord par l’élaboration de modèles de productions spécifiques s’opposant au fonctionnement de l’industrie cinématographique. Difficile à accorder aux contraintes du champ, la recherche structurelle menée par les groupes formés dans l’après 1968 est constante jusqu’au début des années 1980, période à laquelle les acteurs du cinéma militant entament un mouvement inverse d’institutionnalisation. La confrontation des oeuvres produites dans ce cadre, répondant aux temps forts du mouvement social, avec les pratiques revendiquées montre la diversité des voies d’engagement en cinéma ainsi que la difficulté de mettre en pratique l’idéal collectif. Certains films révèlent aussi une disproportion entre les ambitions des structures de production et leurs capacités d’action. La manière dont Slon et Iskra organisent la diffusion d’un catalogue constitué de nombreux films réalisés dans d’autres cadres fait émerger des pratiques qui n’ont pas été prévues dans leurs tâches originelles. Mobilisant de nouveaux acteurs au sein du groupe comme à l’extérieur, la distribution impacte fortement le fonctionnement du collectif. C’est finalement au moyen de cette activité que les membres d’Iskra parviennent à adapter la structure aux mutations du paysage audiovisuel français jusque dans les années 1980.

Mots clés : Mai 1968/France ; Mouvement ouvrier ; Solidarité internationale ; Cinéma et politique ; Cinéma militant ; Cinéma/Collectif ; Documentaire ; Production cinématographique ; Distribution ; Slon/Iskra ; Groupe Medvedkine ; Chris Marker
 

 
mots-clés :
cinéma
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1