ED441
Membres  Docteurs  
Soutenance de thèse / Elise Guillerm
mise à jour : 08/12/2015
 

L'ED 441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de la thèse de Madame Elise Guillerm, préparée sous la direction de Monsieur Claude Massu

L’architecte Jean Dubuisson (1914-2011).
Le dessin à l’épreuve des usages

Samedi 5 décembre 2015 – Salle Walter Benjamin (INHA,  Galerie Colbert, RDC) à 9h00

 

Jury
Claude MASSU, Professeur émérite à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de thèse
Jean-Philippe GARRIC, Professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
François ROBICHON, Professeur à l'Université Lille 3
Simon TEXIER, Professeur à l'Université de Picardie

Résumé
L’œuvre de l’architecte Jean Dubuisson prend appui sur une culture artistique familiale et un cursus honorum, couronné d’un Grand Prix de Rome en 1945. Ce parcours académique et sa connaissance de l’avant-garde internationale sont ses principaux atouts face à la multiplication des demandes de l’après-guerre. Sa production vise à concilier deux champs apparemment contradictoires, l’héritage de l’École des Beaux-arts et une modernité affirmée. Marqué par Mies van der Rohe ou Jean Prouvé, il développe une architecture graphique, épurée et innovante, grâce à l’usage de l’aluminium et de matériaux verriers. En région parisienne, dans le Nord et dans l’Est, il contribue à la définition d’un habitat raffiné. À la tête d’une importante agence à Paris, il conçoit des plans de villes, édifie le musée des Arts et Traditions populaires, restaure la villa Savoye. Il obtient des responsabilités institutionnelles et s’engage dans le débat doctrinal : architecte des Bâtiments civils et des Palais nationaux, il enseigne à l’École Saint-Luc de Tournai et préside le Cercle d’études architecturales. Son action est soutenue par les instances traditionnelles de la profession et la sphère technique. Dans ses différentes fonctions, il renouvelle les compétences et les modes opératoires de l’architecte : échanges transnationaux, collaborations artistiques, contribution au design, restauration du patrimoine moderne. Durant un siècle riche de bouleversements, il incarne une modernité hégémonique et affronte ses contradictions.
 

 
mots-clés :
architecture
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1