ED441
Membres  Docteurs  
Soutenance de thèse / Pascal Jaluzot
mise à jour : 27/01/2017
 

L'ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de M. Pascal Jaluzot, préparée sous la direction de Madame Quitterie Cazes

Architecture et décor des clochers des églises rurales en Bourgogne du Sud (XIe-XIIe siècles)

26 janvier 2017
Salle Walter Benjamin, Galerie Colbert, 9h00


Jury
Quitterie CAZES, Maître de conférences HDR, Histoire de l’art et archéologie, Université de Toulouse Jean Jaurès, directrice de thèse.
Christian SAPIN, Directeur de recherches émérite CNRS, Directeur du Centre d’études médiévales à Auxerre, directeur de thèse.
François BLARY, Professeur, Histoire de l’art et d’archéologie du Moyen Âge, Université libre de Bruxelles.
Brigitte BOISSAVIT-CAMUS, Professeur, Histoire de l’art et d’archéologie du Moyen Âge, Université de Paris Ouest-Nanterre.
Florence JOURNOT, Maître de conférences HDR, Histoire, civilisation, archéologie et art des mondes anciens et médiévaux, Université de Paris 1.

Résumé
Les clochers des petites églises rurales de Bourgogne du Sud sont étudiés pour leur architecture et leur décor mural des XIe-XIIe siècles. Ces deux éléments peuvent être à la fois partenaires et étrangers l’un à l’autre. Cette double situation entraîne des jugements parfois erronés quand on les rapproche dans une même classification. De fait, la première impression donnée par leur décor mural rappelle les caractéristiques du « premier art roman ». Or, construire un mur avec des moellons simplement équarris et un abondant mortier correspond au bon usage des matériaux disponibles et ne classe pas automatiquement les clochers en « premier art roman ». À partir d’un corpus de 112 clochers, les choix constructifs et décoratifs de leurs commanditaires et maîtres-maçons font apparaître l’existence d’un « modèle-type » de clocher auquel un décor mural du « premier art roman » est parfois ajouté. Il y a donc un élément invariant : celui du matériau, simple, peu coûteux et  un « phénomène de mode ». La répétition de ce modèle joue un rôle unificateur dans un paysage qui apparaît alors comme participant de la chrétienté voulue par la Réforme grégorienne.

Mots clés : clocher, Bourgogne du Sud, France, architecture, décor mural, premier art roman.
 

 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1