ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Nathalie Cerezales
mise à jour : 21/12/2017
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Nathalie Cerezales, préparée sous la direction de Dominique Poulot

Exposer le patrimoine culturel d’origine religieuse en Espagne : de la muséologie à la muséographie

Samedi 9 décembre 2017
Galerie Colbert, salle Demargne (rez-de-chaussée), à 14 heures


Jury
Dominique Poulot, Professeur, Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (directeur de thèse)
María Bolaños, Directrice du Musée National de Sculptures, Professeur, Université de Valladolid
Cyril Isnart, Chargé de recherche CNRS (non HDR), Institut d'Ethnologie Méditerranéenne, européenne et comparative
Isabelle Saint-Martin, Professeur (DE, HDR), École Pratique des Hautes Études.
Rafael Serrano, Professeur, Université de Valladolid

Résumé
Cette thèse traite de l’exposition du patrimoine d’origine catholique dans l’Espagne contemporaine. Elle a pour ambition d’étudier et de circonscrire les différents modes d’exposition de ce patrimoine — musée public, collection privée, musée d’art religieux, musée de confrérie, exposition temporaire etc. — et leur histoire. Les objets d’origine catholique semblent être dans les pays de tradition latine à la racine de la conception de patrimoine culturel. Pourtant, en Espagne, leur intégration dans l’héritage culturel national ne s’est pas déroulé sans heurts. Il est alors question dans cette thèse de retracer les deux trajectoires parallèles de patrimonialisation et de muséification et d’étudier dans quelles mesures elles se nourrissent et contribuent à définir l’objet religieux en patrimoine culturel national. Il est ainsi question de revenir sur les conditions de création des institutions par leurs différents acteurs : les pouvoirs publics, le clergé, ou encore les associations religieuses de laïcs. Enfin, il s’agit de voir comment politiques culturelle, d’évangélisation et touristique s’entremêlent, dans un pays où aujourd’hui encore les célébrations religieuses rythment le temps. Cette thèse s’articule autour de trois périodes chronologiques qui permettent de retracer les évolutions majeures de ces projets : une premier période caractérisé par la confrontation entre le clergé et une classe intellectuelle et politique, à l’origine d’une politique sécularisatrice ; les années 1939-1970, temps de l’alliance entre l’Église et le régime franquiste ; et enfin la période 1970-2007, pendant laquelle on assiste à une politique conjointe de mise en valeur culturelle et touristique.

Mots-clés : histoire du patrimoine, musées, histoire de l’art, art religieux, Espagne, institutions, Église catholique, administration culturelle, politique culturelle, exposition, présentation/ display, muséographie, muséologie, histoire culturelle.


 

 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1