ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Victor Barbat / Roman Karmen, la vulgate soviétique de l’histoire. Stratégies et modes opératoires d’un documentariste au XXe siècle
mise à jour : 17/09/2018
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Victor Barbat, préparée sous la direction de Madame le professeure Sylvie Lindeperg


Roman Karmen, la vulgate soviétique de l’histoire.
Stratégies et modes opératoires d’un documentariste au XXe siècle

Mardi 27 novembre à 14 heure

Galerie Colbert, salle Vasari (1er étage)


Jury
Vicente Sanchez-Biosca, Professeur à l’Université de Valencia
Natacha Laurent, Maîtresse de conférences à l’Université de Toulouse
Sylvie Lindeperg, Professeure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directrice de thèse
Valérie Pozner, Directrice de recherche au CNRS
Dork Zabunyan, Professeur à l’Université Paris 8
 
Résumé
A travers l’étude de l’œuvre du cinéaste Roman Karmen, nous souhaitons reconstituer un patrimoine et tenter d’en définir les enjeux autour de questions historiographiques. En effet, les images de l’opérateur soviétique n’ont pas seulement marqué l’histoire du XXème siècle, elles ont en partie contribué à la construire en un objet unique. Les propriétés métonymiques de l’image (photographies et prises de vues) ont bouleversé notre perception en même temps qu’elles ont participé à la construction d’un récit historique général d’un nouvel ordre. Il s’agit d’un récit visuel complexe où se mêlent prises de vues sur le vif et mises en scène, motifs et emblèmes, personnages principaux, personnages secondaires et masses anonymes. Disséminées, ces prises de vues constituent le principal réservoir d’images dites d’archives dont se servent régulièrement les documentaristes contemporains pour faire « témoigner l’Histoire ». Retracer le parcours de Karmen permet de revenir aux sources de ces images, de comprendre leurs enjeux, leurs contextes de production et leurs rapports au sein d’une œuvre dont le récit se confond avec l’Histoire. Nous faisons ici l’hypothèse que ce récit constitué de prises de vues, d’actualités et de films documentaires est à l’origine d’une « vulgate soviétique de l’Histoire ».

Mots-clés : cinéma documentaire soviétique ; opérateur d’actualités ; Roman Karmen ; pré-montage ; forme de la représentation ; propagande ; historiographie ; stalinisme ; Guerre froide ; conflit international ; XXème siècle ; image d’archive ; photojournalisme. 
 

 
mots-clés :
cinéma
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1