ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Guillaume Frantzwa / Habitat et art de vivre à Metz à l’époque gothique : le cas des chanoines (1200-1550)
mise à jour : 10/12/2018
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Guillaume Frantzwa préparée sous la direction de Philippe Plagnieux

Habitat et art de vivre à Metz à l’époque gothique : le cas des chanoines (1200-1550)

Lundi 10 décembre 2018
14h30, Ecole des Chartes, salle Delisle


Jury
Christine Barralis, Maître de conférences, Université de Lorraine
Frédéric Duval, Professeur, Ecole des Chartes
Pierre Garrigou Grandchamp, Docteur en histoire de l’art
Etienne Hamon, Professeur, Université de Lille
Philippe Plagnieux, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directeur de thèse

Résumé
Les chanoines de Metz forment un milieu complexe aux origines diverses. Leur statut est appuyé sur une fortune foncière gérée par le service de la Maisonnerie dès le XIIIe siècle, dont l’héritage archivistique est considérable. Les maisons canoniales issues de ce patrimoine accompagnent en conséquence les mutations sociétales et technologiques à l’œuvre dans la cité à la jonction des époques romanes et gothiques. Elles se répartissent en quatre types : entre cour et jardin, en U sur la rue, en maison-tour, et autour d’un bâti central d’origine romane. L’étude de ces résidences appelle à réviser certains prédicats de l’historiographie locale, prompte à voir dans le bâti messin une influence italienne. Il est clair que l’analyse des structures existantes replace davantage la cité dans les courants septentrionaux, liant la Lorraine à la Flandre, la Rhénanie, la Bourgogne et la France du Nord. De surcroît, le rôle social des chanoines doit être resitué dans le contexte d’une ville libre impériale, différente des villes françaises. On peut ajouter que le monde des chanoines semble très lié à la culture des laïcs, il s’ouvre ainsi aux nouveautés du monde aristocratique au Bas Moyen Âge puis à la modernité de la Renaissance. L’apport des chanoines à l’art local, partie prenante des choix esthétiques des élites locales avant la période flamboyante, devient ainsi de plus en plus novateur alors que les contestations religieuses et sociales se font plus acérées après 1500, forçant les prébendés à se recentrer sur la commande religieuse au détriment de leurs habitations.

Mots-clés : Metz, chanoines, maisons, gothique, décor, représentation, distribution, mobilier, manuscrits
 

 
mots-clés :
moyen-âge
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1