ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Camille Paysant / Relire la Photo-Sécession : les relations internationales du groupe et la diversification de la pratique photographique au regard de la correspondance d’Alfred Stieglitz
mise à jour : 12/11/2018
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Camille Mona Paysant, préparée sous la direction de Michel Poivert

Relire la Photo-Sécession :
les relations internationales du groupe et la diversification de la pratique photographique au regard de la correspondance d’Alfred Stieglitz


Samedi 10 Novembre 2018
9h30 à la Galerie Colbert, salle Jullian (1er étage)

 

Jury
Prof. Alain BONNET, Université de Bourgogne, pré-rapporteur
Prof. Jean KEMPF, Université Lumière Lyon 2, pré-rapporteur
Prof. Michel POIVERT, directeur de thèse, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Prof. Arnauld PIERRE, Sorbonne Université
Prof. Shelley RICE, New York University

Résumé
Cette thèse a pour but d’apporter un regard complémentaire à l’histoire officielle de la Photo-Sécession au travers des correspondances d’Alfred Stieglitz et de ses collaborateurs.
Communément présenté comme un groupe de photographes américains ralliés autour des idéaux d’Alfred Stieglitz, ces documents mettent en lumière une histoire alternative où la nature même de l’organisation se révèle organique, mouvante et continuellement questionnée par ses principaux acteurs.

Une première partie est consacrée à l’analyse de la structure et au fonctionnement du groupe. Celle-ci remet en cause l’hypothèse d’un ensemble strictement « américain » pour découvrir un groupe aux aspirations internationales ainsi qu’une organisation fragmentée par des « factions ». La Photo-Sécession ne cacherait-elle pas, au regard de ces sources à caractère confidentiel, une avant-garde fondamentalement internationale ? 
Dans une seconde partie, s’impose alors une réévaluation de l’héritage de ce groupe qui dépasse les limites du cadre esthétique, questionnant le statut même de photographe-artiste et redéfinissant les limites d’une pratique. Le corpus de près de 4000 documents consultés qui constitue le socle de l’étude est principalement composé de fonds issus de la Beinecke Rare Book and Manuscript Library (Yale, New Haven), du MoMA (New York), du Metropolitan Museum (New York) et des archives de la George Eastman House (Rochester).

Mots-clés : Photo-Sécession, Alfred Stieglitz, photographie, pictorialisme, correspondances, photographie commerciale, art américain, art européen
 

 
mots-clés :
photographie
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1