ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Camille Balenieri / L’art de résister. Chauncey Hare, photographe politique aux États-Unis, des années 1950 à nos jours
mise à jour : 09/12/2019
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Madame Camille Balenieri, préparée sous la direction de M. Michel Poivert

 

L’art de résister.
Chauncey Hare, photographe politique aux États-Unis, des années 1950 à nos jours

7 décembre 2019

9h30
Galerie Colbert, 1er étage, salle Jullian


Jury
Géraldine Chouard, Professeure à l’Université Paris Dauphine
François Hers, artiste et photographe
Jean Kempf, Professeur à l’Université Lumière-Lyon 2
Olivier Lugon, Professeur à l’Université de Lausanne
Michel Poivert, Professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne


Résumé
Cette thèse est la première monographie dédiée Chauncey Hare (né en 1934), figure à la fois reconnue et marginale de la photographie documentaire américaine contemporaine. Auteur d’un corpus où se mêlent l’héritage de la Farm Security Administration, l’influence de la contre-culture, le souci de l’art et la critique du capitalisme, Hare a traversé le monde de la photographie entre les années 1960 et 1980 et connu un succès inégal. Son livre Interior America, commencé en 1968 et paru en 1978, lui vaut la reconnaissance du monde de l’art et devient un jalon du genre documentaire. Mais la portée politique de ces photographies, mise en avant par un photographe activiste, complique notablement leur réception institutionnelle. 

Cette thèse est basée sur l’étude des archives de Chauncey Hare, déposées en 2000 à l’Université de Berkeley, ainsi que sur de longs entretiens avec lui et d’autres acteurs culturels de la Baie de San Francisco. Elle s’appuie sur une définition étendue de l’œuvre de Chauncey Hare, à la fois visuelle, textuelle et existentielle, et l’ancre dans le contexte de la Californie contre-culturelle des années 1960-70 qui l’a vue naître. À la croisée de l’histoire de l’art et de l’histoire culturelle, elle vise à en donner une vision précise et approfondie, à la fois descriptive, comparative et critique, pour déconstruire le mythe qui s’est construit autour du photographe et réintégrer l’œuvre à ses différents réseaux (institutionnels, intellectuels, humains).


Mots-clés : photographie, contre-culture, modernisme, Californie, art politique et social, documentaire.

 

 
mots-clés :
art contemporain —  photographie
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1