ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Jessica Blanc / Histoire de l’agence de photographie F4 au Brésil (1979-1991)
mise à jour : 05/01/2021
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Jessica Blanc, préparée sous la direction de Michel Poivert

Histoire de l’agence de photographie F4 au Brésil (1979-1991)

18 décembre 2020

14h00 visio-soutenance


Jury
Mme Marion GAUTREAU, Maîtresse de conférences, Université Toulouse II Jean Jaurès (France)
M. Paul-Henri GIRAUD, Professeur des universités, Université Lille 3 (France)
Mme Ana Maria MAUAD, Professeure, Universidade Federal Fluminense de Niteroi (Brésil)
M. Charles MONTEIRO, Professeur, PUC Rio Grande do Sul de Porto Alegre (Brésil)
M. Michel POIVERT, Professeur des universités, Université Paris I Panthéon-Sorbonne (France)

Résumé
Fondée en 1979 par quatre photographes brésiliens, l’agence F4 est devenue en quelques années une référence dans le domaine du photojournalisme. Les personnalités intrépides et militantes de ses membres lui ont donné la réputation d’agence rebelle, politisée et novatrice. Quelle a été l’influence de l’agence F4 dans l’évolution de la photographie au Brésil ? Cette thèse propose, pour la première fois, de retracer l’histoire de l’agence F4 à travers ses prises de position, ses innovations et ses actions militantes. Dans une approche méthodologique transdisciplinaire, notre étude repose sur une démarche d’enquête orale ainsi que l’exploitation des archives photographiques et écrites. Les résultats de notre recherche permettent de mettre en avant la contribution de l’agence F4 à l’évolution du photojournalisme et à la défense des droits des photographes durant la décennie 1980 au Brésil.
La première partie porte sur la création de l’agence F4, son mode de fonctionnement et les spécificités qui ont contribué à fabriquer les récits de sa réussite et la définition de son mythe. La deuxième partie décrit les trois combats menés par les photographes de l’agence F4 (politique, syndical et artistique) lors des premières années d’activité. La troisième partie analyse les phénomènes d’expansion et de diversification qui caractérisent l’agence après l’ouverture de son capital à de nouveaux photographes associés en 1983. Enfin, la quatrième partie met en relief les derniers succès, ainsi que la perte des valeurs fondamentales

Mots-clés : Photographie, photojournalisme, Brésil, agence de photographie, Agência F4, droits d’auteur, archives, photographie de presse.

 

 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1