ED441
Présentation  Présentation  
Editorial
mise à jour : 12/01/2021
 

L’année que nous venons de traverser aura été semée d’embuches. Je terminais, il y un an, mon édito par la formule de vœux pleine d’optimisme de l’artiste Fabrice Hyber : 2020 = 20/20. Qui aurait pu prévoir, à cette date, ce qui nous attendait, à commencer par la stratégie de confinement obligeant à fermer, quelques semaines plus tard, les portes des universités, des musées, des archives publiques et des bibliothèques. Nous ouvrons cette nouvelle année en attendant les bienfaits protecteurs du vaccin, mais dans des conditions sanitaires toujours très incertaines – voire menaçantes - qui continuent à pénaliser lourdement le bon déroulement des recherches individuelles et collectives, et affectent directement la condition psychologique et matérielle des doctorant.e.s. La presse relaie la crainte d’une démoralisation collective des forces vives de la recherche universitaire. Beaucoup d’entre vous, largement impacté.e.s par les suppressions de postes d’activités temporaires, se trouvent dans une plus grande vulnérabilité financière et les restrictions de circulation et de voyages mettent à mal l’accès à vos sources et l’organisation de rencontres publiques où se partage le savoir académique et se construit la communauté scientifique. Une vaste campagne de prolongation des contrats doctoraux aura été menée ces derniers mois, en concertation avec les instances représentatives de notre université et les pouvoirs publics, mais elle laisse malgré tout nombre d’entre vous dans des situations très précaires. La structure d’accueil de notre ED n’en est que plus nécessaire, pour relayer vos demandes d’aide et d’accompagnement auprès des divers services de notre université, mais aussi pour fédérer nos énergies et réagir face à l’avalanche de ces contraintes cumulées.

Nous nous retrouvons ce jeudi 14 janvier 2021, dans le cadre d’une journée de rentrée sous un format hélas contraint (le « distanciel » du désormais familier Zoom) mais qui permettra aux doctorant.e.s primo-entrants de se familiariser avec l’organisation de notre ED, la seule mono-disciplinaire en « histoire de l’art » en France. Ce sera aussi l’occasion de donner toute sa visibilité au formidable réseau associatif construit au sein de l’ED, un réseau très dynamique, couvrant différentes aires chronologiques et géographiques, de l’art médiéval à la période contemporaine, du patrimoine aux études cinématographiques, jusqu’à la recherche « transnationale » qui confirme l’ascendant des questions de circulation, de transfert et de globalisation, aujourd’hui nécessaires pour repenser les enjeux de l’histoire de l’art. Nous aurons, cette année, le plaisir d’accueillir Mme Gaëlle Rio, la directrice du Musée de la Vie romantique qui ouvrira la journée par une leçon inaugurale consacrée aux liens entre musée et recherche en histoire de l’art. C’est là une première manière de conjurer le sort de la mise à distance et des restrictions d’accès aux objets qui animent notre belle discipline ouverte à une viralité tellement plus réjouissante -celle du trouble contagieux des œuvres.
Meilleurs vœux, à toutes et tous, pour cette nouvelle année, des vœux dans l’énergie d’une résilience qui trouve sa force dans le goût de la recherche et de la découverte.
 

Pascal Rousseau
Professeur des universités
Directeur de l'ED 441 Histoire de l'art

 
mots-clés :
études doctorales
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1