ED441
Membres  Docteurs / Thèses soutenues  
Soutenance de thèse / Fadila Yahou / La Révolution algérienne, de son internationalisation à son inscription dans l’Histoire de l’art 1955-1965
mise à jour : 23/03/2021
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Fadila Yahou, préparée sous la direction de Philippe Dagen

La Révolution algérienne, de son internationalisation à son inscription dans l’Histoire de l’art
1955-1965

Samedi 27 Février 2021 à 14h
à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Galerie Colbert - Salle Jullian (1er étage)*

Jury
Philippe DAGEN, Professeur d'Histoire de l'art contemporain, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directeur de thèse
Sylvie THENAULT, Directrice de Recherche CNRS, Centre d'Histoire Sociale des mondes contemporains
Rémi LABRUSSE, Professeur d’Histoire de l’art contemporain, Université Paris Nanterre
Hassan REMAOUN, Professeur de Sociologie, Université d’Oran
Todd SHEPARD, Professor of History, Johns Hopkins University, Baltimore

Résumé

Dans une société en pleine reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, le déclenchement de la guerre d’indépendance algérienne, au 1er novembre 1954, se fait dans l’indifférence quasi générale.
Au même moment, alors que la peinture est dominée par la lecture dichotomique entre abstraction et figuration, de nouvelles pratiques artistiques émergent : réutilisation de journaux, affiches, objets du quotidien composent les tableaux quand les actions collectives et les happenings se multiplient et actent la naissance de l’art contemporain.
Avec l’envoi du contingent, toute une génération, née dans les années 1930, va être plongée dans une guerre, dont elle ne saisit pas encore toute la dimension. Des artistes sont mobilisés : Jean-Pierre Raynaud, Claude Viallat, Daniel Pommereulle quand d’autres, tels que Jean-Jacques Lebel, Niki de Saint Phalle, Choukri Mesli ou encore Mohammed Khadda, observent le conflit avec gravité.
Comment dépeignent-ils la guerre ? Dans quelle mesure la Libération de l’Algérie oriente leurs pratiques artistiques ? En somme, peut-on considérer la guerre d’indépendance algérienne comme un tournant dans l’Histoire de l’art ?
Dans la perspective d’une Histoire culturelle, cette thèse a vocation à interroger ce contexte apparemment circonstanciel et proposer ainsi une nouvelle lecture de l’histoire des avant-gardes artistiques.

Mots-clés : Art contemporain ; avant-gardes artistiques ; art et politique ; décolonisation ; guerre d’indépendance algérienne ; histoire culturelle et visuelle ; mondialisation.

* Information : jusqu'à nouvel ordre, en raison de la crise sanitaire, le public ne pourra pas être admis à assister à cette soutenance.


 

 
mots-clés :
art contemporain
 

ED 441, École Doctorale d'Histoire de l'art — Institut National d'Histoire de l'Art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris — email / tel.: +33 (0)1 47 03 84 44

contacts | © & mentions légales | admin

Antiquite romaine renaissance temps modernes art contemporain architecture patrimoine et musées cinéma photographie conservation et restauration ed441 Paris1