Membres   Docteurs / Thèses soutenues   
Soutenance de thèse / Agathe Cancellieri / Une Nouvelle Vision américaine, le département photographique de l’Institute of Design à Chicago de 1946 à 1972
mise à jour : 2019-12-20
 

L’ED441 a le plaisir de vous inviter à la soutenance de thèse de Mme Agathe Cancellieri, préparée sous la direction de M. Michel Poivert

 

Une Nouvelle Vision américaine,
le département photographique de l’Institute of Design à Chicago
de 1946 à 1972

18 décembre 2019

14h00
En Sorbonne, Salle Jean-Baptiste Duroselle
Galerie Jean-Baptiste Dumas – 14, rue Cujas – Paris 5e

Jury
Michelle Debat, PR, Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis
Arnauld Pierre, PR, Sorbonne Université
Michel Poivert, PR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, directeur de la thèse
Evelyne Toussaint, PR, Université Toulouse - Jean Jaurès

Résumé
À sa création en 1944 l’Institute of Design de Chicago (ID) s’inscrit dans une continuité avec le New Bauhaus (1937-1938) et la School of Design (1939-44), deux institutions dirigées par László Moholy-Nagy, ancien professeur au Bauhaus allemand. L’ID ouvre véritablement le chapitre américain de son histoire en intégrant en 1945 un programme exclusivement consacré à la photographie. Le département photographique de l’ID est-il parvenu malgré le poids de son héritage à produire une nouvelle vision pédagogique et artistique ? Cette thèse propose, à partir d’archives inédites, d’œuvres et de témoignages d’élèves et de professeurs, de questionner l’influence de ce département sur l’enseignement de la photographie et sa reconnaissance en tant qu’art aux États-Unis.
Le premier chapitre retrace le passage de témoin entre les avant-gardes européennes et une nouvelle génération américaine qui utilise l’approche expérimentale de Moholy-Nagy pour construire une vision documentaire de la ville de Chicago. Le deuxième chapitre raconte comment le département, dans les années 1950, assoit sa légitimité artistique sous la direction de deux photographes majeurs de la scène américaine, Aaron Siskind et Harry Callahan. Le troisième chapitre montre comment le département est devenu un modèle d’enseignement aux États-Unis. La formidable reconnaissance du programme à l’extérieur de l’ID marque aussi la fin d’une exception puisque les anciens étudiants, devenus professeurs dans d’autres universités américaines, « normalisent » les méthodes révolutionnaires de l’ID. Plus qu’une destination, le département a représenté un carrefour pour les photographes et les éducateurs qui l’ont traversé.

Mots-clés : photographie, documentaire, expérimentation, Bauhaus, Chicago, Pédagogie, Éducation photographique, avant-garde

 
mots-clés :
art contemporain — photographie